10 choses à savoir sur le nouveau sac bleu

10 choses à savoir sur le nouveau sac bleu (News 23 septembre phase 2)

À partir du 1er octobre 2019, il sera possible de trier encore plus d’emballages plastiques dans un tout nouveau sac bleu. Grâce à ce nouveau tri, vous mettrez jusqu’à 8 kg de déchets en moins dans la poubelle de déchets résiduels chaque année.

Les emballages ont énormément changé en vingt ans et, grâce aux nouveaux développements technologiques, nous pouvons recycler beaucoup plus d'emballages en plastique aujourd'hui que par le passé. De cette manière, nous pouvons économiser davantage de matières premières et étudier d'autres options de recyclage.

Sur www.lenouveausacbleu.be, vous trouverez plus d'informations sur ce qui est autorisé ou non, mais ci-dessous, nous vous donnons déjà la réponse à 10 questions fréquemment posées :

1. De quels emballages en plastique parle-t-on exactement ?

Pour le moment, seuls les flacons et bouteilles en plastique, les emballages en métal et les cartons à boissons sont autorisés dans le sac bleu PMC.

Dès le 1er octobre, le «P» s’élargit à presque tous les emballages en plastique. Il n’y a pas de changements pour les emballages métalliques et les cartons à boisson.

Emballages en plastique : En plus des bouteilles et flacons en plastique, vous pourrez désormais y ajouter aussi les pots de yaourt, les barquettes et raviers en plastique (ex : barquettes de beurre, raviers de champignons, emballages de charcuterie…), les dentifrices, les films, sacs et sachets en plastique...

2. Pourquoi ne peut-on pas imbriquer les emballages les uns dans les autres ?  

Pour pouvoir recycler de manière optimale avec les nouvelles instructions de tri, vous devez respecter quelques règles. Si vous ne suivez pas ces règles, le sac sera refusé.

Plus de déchets sont autorisés dans le sac bleu mais il est important de les séparer tous. Empiler ou imbriquer les emballages pour gagner de la place n'est donc pas autorisé. Ceci afin que les emballages soient bien répartis dans l'installation de tri et puissent suivre le processus de recyclage adéquat.

Donc, aucun sac en plastique ne peut contenir un autre emballage à l'intérieur et les pots, barquettes et raviers ne peuvent pas être empilées les uns dans les autres.

Si vous voulez gagner de la place, aplatissez les bouteilles en plastique, les cartons à boissons, les canettes et boites de conserve.

Petit rappel pour les bidons, il est interdit d’accrocher des déchets à l’extérieur des sacs.

3. Est-ce obligatoire de séparer le film plastique souple de sa barquette de charcuterie ?

Oui. Parfois, un emballage est composé de différents types de plastique qui ne suivent pas la même filière de recyclage. Par exemple, une barquette de charcuterie en plastique rigide fermée par un film en plastique souple ou un ravier de beurre fermé par une couche d'aluminium. Pour trier correctement ces déchets et les recycler, séparez-les avant de les mettre dans le sac bleu.

4. Videz les emballages, est-ce nécessaire ?

Oui, c’est même obligatoire. Les emballages pleins ou à moitié vides (par exemple un pot de yaourt non entamé, une bouteille d'eau à moitié pleine...) ne sont pas autorisés dans le sac bleu. Ils ne circulent pas correctement sur la chaîne de tri.

Si un emballage n'est pas vide ou contient des résidus d’aliments, commencez par le vider ou le racler correctement avant de le placer dans le sac bleu. Si vous souhaitez éviter les odeurs, rincez brièvement l’emballage.

5. Quels sont les déchets refusés dans le nouveau sac bleu ?

  • Emballage ayant contenu des produits toxiques ou corrosifs
  • Emballage d'une contenance supérieure à 8 litres
  • Emballage avec un bouchon de sécurité enfants
  • Emballage d'huile de moteur, de pesticides et tubes en silicone
  • Polystyrène expansé (frigolite)
  • Autres déchets en plastique tels que seaux en plastique, imperméables, bottes, tuyaux de jardin...

6. Qu'en est-il des films plastiques, des pots de fleurs et des racs à plantes?

Désormais, les films plastiques, les pots de fleurs et les bacs à plantes peuvent également être placés dans le sac bleu.

7. Pourquoi le Nouveau sac bleu est-il implanté sur la zone du BEP et pas partout en Wallonie ?

Comme les installations de tri doivent être ajustées, les nouvelles règles de tri ne sont pas encore valables dans tout le pays. Elles seront introduites progressivement au cours des mois et des années à venir. Il se peut donc que vous mettiez déjà plus dans le sac bleu ici en Province de Namur et à Héron, mais que cela ne soit pas encore le cas sur votre lieu de travail, chez vos amis ou membres de la famille vivant dans une autre commune. Vérifiez toujours les instructions de tri locales.

8. Le nouveau sac bleu est-il proposé dans les écoles et les entreprises ?

Oui, les nouvelles consignes de tri s’appliquent également aux écoles et aux entreprises. Si vous déposez les sacs PMC à la collecte en porte-à-porte, vous serez alors soumis au nouveau régime dès le lancement du nouveau sac bleu dans votre commune. Si vous avez un contrat avec un partenaire privé de traitement des déchets pour la collecte des PMC, celui-ci vous informera quant au timing adéquat.

 

9. Les vieux sacs PMC restent-ils utilisables ?

Oui. Dès le 1er octobre, de nouveaux sacs bleus reprenant les nouvelles instructions de tri seront mis en vente. Mais les anciens sacs bleus que vous possédez ou achetez actuellement dans le magasin resteront valables.

10. Le jour de collecte reste-t-il le même ?

Oui. Le jour de collecte tel qu'il est indiqué dans le calendrier de collecte reste inchangé. Il en va de même pour les consignes de collecte (heure de sortie, emplacement des déchets…). Consultez votre calendrier de collecte !

Pour toute autre question, consultez www.lenouveausacbleu.be ou prenez contact avec BEP Environnement.